Pages

11.7.13

Six ans en six jours, notre nouveau partenaire

Tout a commencé comme un tout simple projet de fin de cours. Plus qu'un projet: un défi. L'intrépide groupe d'élèves du dernier semestre du Centre de langues de Ceilandia l'a bien accueilli et, de vive haleine, ont vu leur statut être élevés de simples auditeurs à actifs producteurs du contenu.
À cet, effet, le dernier semestre a été consacré non seulement à la formation, mais aussi à la production du contenu. Pour ce faire, il a fallu entrer en contact avec les contenus produits dans le cyber monde francophone, voire connaître ou découvrir comment faire ce contenu. Ainsi, on a préparé des stages, des ateliers, des auditions de matériel... et bien entendu, on a produit aussi du matériel, dont le résultat s'est fait compiler  dans un documentaire et aussi dans ce blogue.
Au départ, on avait peur, on hésitait, on résistait à l'idée de devenir producteur de contenu. Il est certes vrai que ce n'est jamais du gâteau, être producteur, notammment avec de la qualité. Il est certes beaucoup plus facile, pour un enseignant, rester dans son canot de sauvetage dénommé grammaire, où tout est si beau, si extatique, si stérile. Mais parfois, si l'on veut voir les beaux papillons, il faut supporter quelques chenilles. Si on veut manger une omelette, on doit casser quelques oeufs. Et pourtant. Plus grand est le défi, plus de valeur a la victoire. Plus on se dit incapable de faire, plus grande sera la suprise que l'on peut provoquer. Et les surprises sont toujours bonnes, pas vrai?
Bien, après ce préambule, je vous laisse admirer les contenus, ce qui vous permettra de prendre de l'inspiration  aux jours et aux semestres qui viennent. Les bons exemples chassent les moindres vices. La sensation de mission accomplie est des plus grandes. Amusez-vous bien et inspirez-vous à faire pareil!

Pous avoir accès au blogue, cliquez sur l'image ci-contre.
Six ans en Six jours


Six ans en six jours, le documentaire:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire