Pages

23.11.10

L'enfer c'est les autres

Et puis, notre presse ne dit rien de mal que de notre président et son comportement, disons, peu usité pour un poste si élevé que cet homme-là occupe.
En France, pourtant, regardez comment Sarko traite la presse. Son excellence les traite, les reporters, de pédophiles:
- Amis pédophiles, à demain!
«Amis pédophiles, à demain!» ...

 pour en lire la suite, cliquez ici.

Parce que la France est une démocratie beaucoup plus mûre que la nôtre, où l'État de droit est des plus consolidés. C'est bien ça ce qu'on dit, pas vrai?

17.11.10

On aura tout vu dans le monde du foot

On aura vraiment tout vu.
Au moins il a essayé. c'est vrai que faire du poteau dans la surface de but, franchement...




Deux pieds-bots, ce type.

13.11.10

Ce marché des hybrides est de plus en plus forts...

Quand on a mélangé: çaavec çaet encore

Le résultat est... CARMELIA JORDANA! La nouvelle star ac' 2010.
Les opinions divergent: au même temps que beaucoup la considèrent vraiment une star, d'autres la prennent pour prétentieuse et arrogante. À voir le clip ci-dessous.

Quelques commentaires... en bref:

1. J'adore la chanson mais je n'aime pas la chanteuse chacun ses gouts


2. Avec cette fille, ils sont en train de faire exactement la même erreur que pendant sa période nouvelle star ; ils nous font croire que c'est un génie de la musique atypique, alors que la seule chose qu'elle a d'à peu près atypique, c'est sa voix rauque, du moins quand elle parvient à chanter juste.
Mais, les médias oublient ce qui lui est arrivée : éliminée en demi-finale (=, je pense qu'il lui arrivera quelque chose de similaire dans quelques temps, mais la chute sera beaucoup plus rude =p

[CLIP OFFICIEL] - CAMELIA JORDANA - Non, non, non (Ecouter Barbara)

10.11.10

Déjà vu?

Regardez ce clip vidéo et dites-moi si vous avez déjà entendu cette chanson...


Joe le Taxi a fait carton en 1987, si bien qu'elle a été traduite dans plusieurs langues y compris en portugais !

C'est vrai qu'elle aurait pu faire mieux, n'est-ce pas?
Ah, elle l'a fait mieux!
20 ans plus tard.


C'est peut-être l'effet Johnny Depp!

Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain



Une séance de cinéma, ça vous va bien? Cliquez ici et découvrez ce nouveau classique du cinéma français.
For me, formidable!

2.11.10

Quand la signalisation routière fait rigoler...

C'est affreux affreux! Faites attention quand vous empruntez les routes en France... C'est vraiment mdr!


Je ne savais pas du tout où était Montcuq. Au fait, je ne l'ai jamais vu, Montcuq!












Surtout si ceux-là sont hypéractifs!





C'est pour ça alors que ça va à l'école?



Ah bon?



Pas moi, non!



Oh, si j'avais su...



Ça me fait vraiment peur. Ça ne peut pas me le couper, ni ne me le marteler. Oh, là, là!


1.11.10

Les présidentielles à l'ordre du jour...

Si les Verts n'ont pas pris leur décision, le reste du pays l'a fait. On a décidé de mettre une femme dans le cap du pays le plus important de l'Amérique du sud. Dans les quatre ans à venir, on aura une Madame le Président, ou même, pour améliorer les choses, une Présidente.

Comment a-t-on répercuté cette nouveauté?

Dans le quotidien français Le Figaro, on dit que "Le pari fou du président sortant Luiz Inacio Lula da Silva vient d'être gagné :  Dilma Roussef est devenue ce dimanche la première femme présidente du Brésil, une performance d'autant plus remarquable que l'ex-chef de la Maison Civile - équivalent de premier ministre - n'avait jamais auparavant brigué le moindre mandat. La candidate du Parti des Travailleurs (PT) l'emporte avec 55,59% des suffrages - à partir de 94% des bulletins dépouillés - contre 44,41% pour son adversaire José Serra, du Parti de la Sociale Démocratie Brésilienne (PSDB), soit plus de 10 millions de votes de différence."

Le Monde nous rappelle son passé, en affirmant que "la bulgaro-brésilienne Dilma Rousseff a été emprisonnée et torturée au début des années 70 en combattant la dictature militaire. Quasi inconnue il y a encore quelques mois, cette technocrate doit son ascension au soutien actif du président sortant. Samedi, Rousseff avait assuré que, si elle était élue, elle maintiendrait une relation "intime et forte" avec son mentor, encore que Lula n'ait pas de place garantie au prochain gouvernement."


Le portail Radio Canada souligne te ton décevant de cette campagne: "Le taux d'abstention a été comme prévu plus élevé au deuxième tour, les Brésiliens se disant fatigués de cette longue course marquée par les coups bas et la diffamation. Le débat sur l'avortement a été propulsé au coeur de la campagne par les Églises catholiques et évangéliques, obligeant les candidats à se positionner. Dilma Rousseff, qui s'était prononcée dans le passé pour la décriminalisation, a dû affirmer qu'advenant son élection, elle ne toucherait pas à la loi." Cependant, il y a quelque espérance à la fin de l'article: "ils espèrent néanmoins que Dilma Rousseff saura gérer la formidable croissance économique que connaît le pays tout en continuant à mettre en oeuvre les programmes sociaux qui ont permis à nombre de Brésiliens de sortir de la pauvreté."

 
Et les défis de la nouvelle Présidente?
Cette vidéo en fait un panorama:
 
 
Si je peux me permettre de faire une paraphrase de Chico:
"apesar de você, amanha há de ser outro Dilma..."